jeudi, décembre 1

Où stocker semis ?

216
Semis

Vous souhaitez conserver des semences et des graines de légumes ? La grande majorité des graines de légumes, de plantes et de fleurs peuvent être conservées pendant plusieurs années… à condition qu’elles soient stockées dans de bonnes conditions bien entendu. Pour cela, vos semences doivent bénéficier de conditions de stockage optimales si vous souhaitez pouvoir les réutiliser d’une année sur l’autre. Tout d’abord, il s’agit de récupérer les graines d’une variété mais également de connaître la durée de conservation de vos graines. De plus, la reproduction des variétés de votre jardin vous permet de constituer une sorte de collection sur le long terme, et de vous rapprocher d’une autonomie avec des variétés et des plantes de plus en plus adaptées à votre environnement et à vos conditions de croissance. Voici quelques conseils à connaître pour bien conserver vos graines et vos graines…

Pourquoi conserver les graines et les

graines De nombreux jardiniers ont le réflexe de conserver leurs graines et leurs graines d’une année sur l’autre. En premier lieu, cela permet d’éviter des dépenses inutiles : les semences commerciales peuvent, selon la variété, être assez cher. De plus, selon la taille du jardin, il n’est pas possible d’utiliser un sac entier de graines et vous vous retrouvez avec un excédent. C’est vraiment dommage de les perdre : ce sont des plantes à devenir, après tout ! La conservation des semences et des semences d’une année sur l’autre évite le gaspillage inutile et permet d’économiser de l’argent. De plus, vous pouvez également conserver les graines et les graines obtenues dans votre propre jardin. C’est simple et gratuit. Mais surtout, elle permet de semer des variétés parfois introuvables dans le commerce, telles que des variétés anciennes, locales ou rares.

A lire également : Comment tailler un olivier en forme de nuage ?

De plus, les jardiniers qui récoltent leurs graines peuvent ensuite les échanger avec celles d’autres jardiniers dans un esprit de préservation des ressources et des variétés, ainsi que du partage. Un véritable atout pour la communauté jardinière. Personnellement, je pratique les deux… Concrètement, j’achète de nouvelles variétés chaque année tout en gardant ma liste de « valeurs sûres ». Sans oublier qu’au fil des ans, vos plantes issues de vos propres semis et récupération de graines seront de plus en plus adaptés à votre environnement et à vos conditions de croissance.

Comment entreposez-vous les graines ?

Comme vous l’aurez compris, conserver vos semences d’une année sur l’autre est un véritable atout pour le jardinier. Mais comment procéder concrètement ? Voyons tout cela ensemble…

A lire en complément : Quel engrais pour les cactus ?

1 : Récoltez les graines de plantes saines

Avant de stocker les graines jusqu’à la saison prochaine, il est important de les récolter au meilleur moment et de les sécher avec soin. Pour cela, il est conseillé de les récupérer lorsqu’ils arrivent à maturité, sur un fruit bien mûr et de les laisser sécher avant de les conserver. De plus, il est nécessaire de prendre en compte la plante en question car nous ne récupérons pas les graines de la même manière selon les plantes. Pour vous donner un exemple, voici un article sur la récupération des graines de tomates. Ici, nous sommes sur un fruit mais si nous prenons l’exemple des légumes-feuilles, il va falloir les laisser partir en graines pour les récupérer puis jusqu’à ce qu’ils soient bien séchés sur le plante. Dans mon potager, j’essaie toujours de laisser les salades, les épinards ou autres légumes à feuilles de ce type se mettre en graines. Cela me permet d’avoir de nouvelles graines de différentes variétés à ma disposition.

Mais aussi de découvrir parfois des semis spontanés à différents endroits du jardin. Donc pour avoir de petites récoltes supplémentaires sans avoir besoin de semer. C’est aussi à cela que sert la permaculture… Pour revenir à la récupération, une fois les graines récoltées. Conservez-les dans un endroit sec à l’air libre. Il est essentiel d’éliminer toute trace d’humidité. Pendant longtemps, je plaçais mes graines sur une serviette en papier, en me disant qu’elle absorberait l’excès d’humidité et les ferait sécher. Cependant, avec le temps (et un peu d’expérience), ce n’est pas forcément la meilleure solution car il est alors compliqué de détacher l’essuie-tout des graines avant stockage. C’est pourquoi maintenant, il suffit de les placer sur un chiffon propre et sec pendant ce temps de séchage. Sachez que leur coquille (ou capsule) peut être un véritable réservoir d’humidité et de germes. Nous devons donc nous en débarrasser. S’assurer de récolter et de stocker des graines saines est essentiel si vous souhaitez les replanter l’année suivante. Sinon, ils seront inutilisables et pourraient même être des facteurs de développement de maladies végétales à l’avenir. Par conséquent, récupérez toujours les graines d’une plante saine et de préférence (pour les fruits et légumes) au début de la saison. En sélectionnant le fruit le plus représentatif de la variété…

2 : Conservez les graines dans un endroit frais et sec

Pour bien faire cela, évitez d’exposer vos graines à tout ce qui pourrait les faire germer (humidité combinée à la chaleur et à la lumière). Par conséquent, les graines et les graines doivent toujours être conservées dans un endroit sombre, frais et sec. C’est le meilleur moyen de les empêcher de germer d’une manière ou d’une autre. Une cave saine et fraîche avec peu de lumière est l’endroit idéal pour stocker des graines pendant plusieurs années. Idéalement, optez pour une pièce dont la température dépasse rarement 10 °C.

A garage ou abri de jardin

Un garage ou un abri de jardin peuvent donc également convenir. Bien entendu, évitez de stocker vos graines et vos graines dans des pièces humides de la maison telles que la buanderie, la cuisine ou la salle de bain. Mais il en va de même pour les combles, où les températures sont souvent très élevées en été. Si vous n’avez pas de garage ou de cave pour stocker les graines, vous pouvez également leur attribuer un placard fermé et sombre. Cela vous permettra de conserver vos graines dans de bonnes conditions.

Conservez les graines au réfrigérateur

C’est tout à fait possible. De préférence, il faudra les placer dans la partie inférieure et veiller à les stocker dans des récipients ou récipients hermétiques afin de les protéger de l’humidité qui règne dans le réfrigérateur. Pourquoi est-il efficace de conserver les graines au réfrigérateur ? Les graines spécifiées ci-dessus ont besoin de chaleur pour germer. Et en dessous d’une certaine température, elles entreront en dormance pour mieux germer l’année suivante au moment du semis.

Semences rangement : Comment vous organiser ?

Ainsi, le stockage des graines se fait dans un endroit sec et frais. Mais il faut quand même choisir les bons contenants… N’oubliez pas d’identifier chaque variété et surtout de noter la date de récupération.

Les récipients appropriés pour le stockage des graines…

La plupart des graines peuvent conserver leur capacité germinative pendant deux à cinq ans. Et parfois beaucoup plus s’ils sont stockés correctement. J’ajouterais également que cela dépend du légume. Sur ce point, je vous invite à consulter mon tableau sur la durée de conservation des graines selon le légume. Mais pour ce faire, ils doivent être protégés de la lumière, de la chaleur et de l’humidité. Choisir un bon emplacement de stockage est essentiel, mais pas suffisant. Les conteneurs jouent ici un rôle tout aussi important. Les sacs de graines similaires à ceux que l’on trouve sur le marché sont parfaits pour stocker les graines d’une année sur l’autre. Il suffit de les fermer hermétiquement après utilisation.

En ce qui concerne les graines récoltées dans le jardin, nous pouvons opter pour toutes types de conteneurs. Elles doivent cependant être parfaitement étanches à l’air. Les bocaux en verre peuvent faire l’affaire, tout comme les boîtes en plastique. Ou même des sacs zippés, vous pouvez même concevoir vos propres sacs. Les enveloppes en papier simples sont des contenants de semences parfaits. Mais attention, ils ne sont pas toujours hermétiques… il faut donc les placer dans un contenant hermétique tel qu’une boîte à chaussures ou autre boîte. Ce qui vous permettra de regrouper tous les sacs, voire de les classer.

Identification des semences avec des étiquettes

Un autre point important est d’assurer la traçabilité de vos semences et variétés. Pensez donc à toujours identifier les semences avec un système d’étiquetage approprié en indiquant non seulement…

  • Variété et plante (p. ex. tomate Big Zebra)
  • Date de récupération (l’année sera plus que suffisante)
  • Durée de conservation (indicative)

Ensuite, pensez à classer (un peu comme les aliments au réfrigérateur) par date et par plante. Pour utiliser les premières graines récoltées en premier. Surtout si vous conservez un grand nombre de variétés de fleurs et de légumes. Optez pour des étiquettes qui ne s’estomperont pas au fil du temps et qui resteront en place. C’est essentiel pour une bonne gestion des stocks ! Enfin, si vous conservez un très grand nombre de graines. Vous pouvez également opter pour un classement alphabétique lors de leur stockage, afin de mieux vous y retrouver. Les sacs en plastique peuvent être une option de rangement peu encombrante.

Pour conclure sur ce sujet…

J’espère que ces quelques idées vous seront utiles… Il est toujours très excitant de conserver une variété, de la récupérer, de la stocker afin de la réensemencer d’une année sur l’autre. Reste à réussir à semer pour récolter de bons fruits et légumes de la graine à l’assiette… Et pour votre part, comment conservez-vous vos semences et semences d’une année sur l’autre ? Comment vous organisez-vous ? Je vous invite à laisser un commentaire juste en dessous 😉… et à bientôt pour un nouveau sujet…