mardi, octobre 3

Comment fertiliser votre gazon pour une pelouse saine

500

Composé d’azote et de potassium, l’engrais est couramment utilisé pour assurer la croissance des plantes. Pour fertiliser correctement votre gazon sans pour autant polluer la pelouse, il est important de lui apporter les éléments dont il a besoin pour son développement. Cependant, certains jardiniers ne savent pas comment s’y prendre. Découvrez quelques astuces pour mieux fertiliser votre gazon pour une pelouse saine.

 Fertiliser votre pelouse en épandant l’engrais de façon manuelle ou mécanique

Vous disposez de deux méthodes pour fertiliser votre pelouse. Il s’agit notamment de la méthode manuelle et mécanique.

A lire en complément : Comment aplanir de la terre ?

La fertilisation par épandage manuel

Si vous optez pour la méthode de l’épandage manuel d’engrais à libération lente, il est recommandé de bien traiter la pelouse après une tonte. Pensez ensuite à répandre l’engrais en quadrillant la pelouse. Pour le faire, vous devez d’abord arroser correctement le terrain.

Par contre, pour utiliser les engrais à effet immédiat, nous vous conseillons de procéder à l’arrosage du sol une fois l’engrais dispersé. Cette technique vous permet d’éviter tous les problèmes liés à la brûlure des plantes.

A voir aussi : Comment savoir si on a un sol acide ?

Dans les deux cas, il est conseillé d’épandre une moitié de la quantité d’engrais dans la longueur du gazon et l’autre moitié dans le largueur du gazon. Cependant, répandre l’engrais à la main n’est pas la méthode la plus facile pour réussir la fertilisation de votre gazon. Vous aurez assez de difficultés à disperser l’engrais de façon homogène. Le mieux est d’utiliser un épandeur à main ou un chariot épandeur.

La fertilisation par épandage mécanique

Quant à la fertilisation par épandage mécanique, il vous faut nécessairement un appareil, notamment l’épandeur. Cet appareil permet de distribuer l’engrais rapidement, et de façon homogène.

Pour disperser l’engrais avec cette méthode, il faut d’abord le verser sous forme solide dans le réservoir de l’appareil. Ensuite, pensez à régler la quantité d’engrais qui doit être épandue au mètre carré. L’épandage mécanique démarre aussitôt que les roues de l’épandeur à main commencent à se mouvoir. Pour le reste, il suffit de pousser l’appareil de façon progressive dans la bonne direction.

La méthode mécanique vous permet de gagner plus de temps. L’épandeur est un appareil utile pour les travaux de jardinage, car il permet de prendre le contrôle de l’écoulement d’engrais.

Pratiquer le terreautage

Le terreautage est une technique qui vous permet de vous rassurer de la qualité de votre pelouse. Il s’agit d’amender le sol pour réduire efficacement ou d’éviter calmement l’apport des produits chimiques. L’objectif visé est d’augmenter la qualité de l’herbe. Le principe de terreautage veut que vous investissiez dans un terreau polyvalent de qualité. Il ne s’agira pas de porter votre choix sur des terreaux qui sont pauvres en nutriments. C’est pour cette raison qu’il est conseillé de réaliser soit même le terreau.

Il est important de composer le terreau à partir des éléments naturels. Pour le faire, vous devez tenir compte des besoins de votre sol. Si vous avez un sol alcalin, nous vous conseillons d’utiliser la terre noire pour composer votre terreau. Par contre, optez pour du sable si votre terrain est argileux.  Quant aux terrains acides, il faut préférer la terre de jardin. Dans tous les cas, veillez à ce que la terre soit composée de compost et de terreau.

Choisir le bon engrais selon les besoins spécifiques de votre pelouse

Pensez à bien choisir le bon engrais selon les besoins spécifiques de votre pelouse. Effectivement, chaque type d’engrais possède une composition particulière qui va répondre aux différents besoins en nutriments de votre gazon. Il faut savoir qu’il existe deux types d’engrais : les engrais organiques et les engrais chimiques.

Les engrais organiques sont issus de matières naturelles telles que des composts ou encore des fumiers. Ils ont l’avantage d’être plus doux pour la pelouse et leur action est généralement plus progressive dans le temps. Les ingrédients contenus dans ces fertilisants naturels permettent aussi d’améliorer la structure du sol et favorisent ainsi l’enracinement.

À l’inverse, les engrais chimiques sont élaborés à partir de composés synthétiques, dont l’action est souvent très rapide. Ces produits peuvent être efficaces, mais doivent être utilisés avec précaution, car ils peuvent brûler les racines si vous n’utilisez pas la bonne dose.

Pour bien choisir son fertilisant, pensez à bien déterminer précisément ce dont a besoin votre pelouse grâce à un test du pH ou encore à une analyse foliaire effectuée par un professionnel. Vous pourrez alors opter pour un produit adapté qui apportera juste ce qu’il faut comme éléments nutritifs sans risque pour votre gazon.

Choisir le bon fertilisant revient à connaître parfaitement sa pelouse afin de lui fournir exactement ce dont elle a besoin en termes nutritionnels. Alors, n’hésitez pas à demander conseil auprès de professionnels pour obtenir une pelouse saine et résistante.

Respecter les périodes de fertilisation pour une efficacité optimale

Vous devez respecter les périodes de fertilisation pour une efficacité optimale. Effectivement, chaque saison a ses propres besoins en termes d’apport nutritionnel et vous devez les respecter. En hiver, votre pelouse a été peu sollicitée et nécessite un apport en nutriments pour bien repartir. C’est le moment idéal pour une première application d’engrais qui favorisera la croissance des nouvelles pousses. Vous devez choisir un engrais riche en azote qui stimulera la formation des feuilles.

En été, il faut être plus prudent avec les apports nutritifs car les fortes chaleurs peuvent brûler votre gazon si vous surdosez l’engrais. Privilégiez alors une action plus douce avec un engrais organique ou à libération progressive qui nourrira votre pelouse sans risque pour ses racines.

À l’automne, c’est le moment du dernier traitement avant l’hiver pour préparer votre pelouse à affronter les mois froids. Là encore, choisissez un engrais spécialement adapté aux besoins automnaux comme ceux riches en potassium qui renforceront vos herbes et rendront leur système racinaire plus résistant au gel.

Pendant l’hiver, évitez tout apport nutritionnel car cela risquerait de fragiliser davantage votre gazon face au froid et à la neige. Vous aurez compris que chaque période requiert son propre type d’intervention. En agissant ainsi, votre pelouse sera saine et dense durant toute l’année.