Fleurs

Quand rempoter alocasia Zebrina ?

Alocasia, LA plante originale à adopter !

C’est le printemps, on retourne au jardin, on sème, on taille, on désherbe, on plante… mais c’est aussi le moment de rempoter nos plantes d’intérieur ! Dans cet article spécial sur les plantes vertes, je propose de vous montrer comment entretenir une alocasie 🙂

A lire en complément : Quels sont les besoins d'une plante verte ?

Comme chaque fois que je vous parle de plantes d’intérieur, j’aime bien avoir eu ma propre expérience avant de vous écrire un joli post ! Bon voilà, cette fois je vous présente mes alocasias, et si vous suivez mes aventures sur les réseaux sociaux, vous devez déjà les avoir vus passer dans leurs paniers 😉

Alors… comment entretenez-vous une alocasie ? Eh bien je vous explique l’essentiel pour prendre soin de cette plante aux feuilles extraordinaires !

A voir aussi : Pourquoi le bout des feuilles de ma plante deviennent marron ?

Origine de l’alocasie, la plante « éléphant d’oreille »

L’ Alocasia est une plante tropicale originaire d’Asie du Sud et du Sud-Est de la famille des arums (aracées) ; dans notre sous les latitudes, elle est cultivée en intérieur ou en serre, dans son environnement d’origine, cette plante aux 70 variétés peut atteindre 4 mètres de haut ! Il tire son surnom d’oreille d’éléphant du fait qu’il possède de grandes feuilles à l’aspect inhabituel ! C’est aussi l’originalité et la valeur décorative de ses feuilles qui m’ont fait craquer pour l’alocasie.

À côté de mes cactus, ceropegia et autres pilea, je voulais des plantes aériennes, du feuillage mais de la transparence… J’allais adopter un monstera, car on peut les voir partout et je peux parfois être influencé 😆.

Et puis je suis tombé d’abord sur une Alocasia Polly, puis une raie et encore une fois une zébrine ! ! Ma collection est née !

Chacune a sa particularité : feuilles en forme de raies manta, tiges de zèbre, argent couleurs… Puis j’ai appris à m’occuper d’eux !

Prendre soin d’Alocasia

1- Signaler une alocasie

C’est le printemps, c’est le bon moment ! Que vous veniez de l’acheter ou non, offrez-lui un joli pot (de préférence en terre cuite, plus pratique pour gérer l’humidité), un bon terreau et il vous fera de jolies feuilles 🙂

Sortez la plante de son pot de culture, nettoyez un peu le haut du pied, placez des billes d’argile au fond de son nouveau pot, mélangez un peu de terre de sable ou de bruyère avec un terreau pour une plante verte, et votre alocasia vous en sera reconnaissante !

2- Maintenir une alocasie

L’ Alocasia est une plante qui aime l’humidité et la douceur de nos maisons.

  • Arrosage : Au printemps et en été, un ou deux arrosages par semaine, pour que vous en jugiez, personnellement j’attends que le sol soit sec en surface, pour un approvisionnement en eau équitable ; c’est là que le pot en terre cuite convient le mieux, si le sol est sec en surface, tout le terreau est sec… alors que ce n’est pas nécessairement le cas dans un pot en plastique (pointe glanée sur le Internet 😉). En automne et en hiver, ralentissez l’arrosage.
  • Lieu : L’Alocasia bénéficie d’une exposition lumineuse, mais pas de soleil direct.
  • Environnement : L’Alocasia est une plante tropicale, il faudra donc vaporiser ses feuilles, avec de l’eau de pluie ou une pluie d’amour sans modération 😉 Même si mes plantes ne l’ont jamais fait, elles peuvent « transpirer », notamment pour leur emplacement dans la maison ! ! Enfin, vous pouvez placer des boules d’argile dans la tasse de votre pot, cela favorisera l’atmosphère humide dont jouit la plante.

  • Engrais : Alocasia appréciera un apport d’engrais tous les 15 jours en été, une fois par mois quand il fera plus froid… Mais pour le moment Ne vous inquiétez pas, il vivra dans un terreau frais et enrichi !
  • Toxicité : Alocasia aurait une sève toxique et irritante, en cas de doute, à chaque manipulation, lavez-vous les mains ; ne laissez pas les enfants jouer avec la plante et faites attention aux envies de grignoter du chacha.
  • Parasite : La cochenille, cette créature hideuse directement importée de la serre où votre alocasia était entreposée avant l’achat 😱. Si vous remarquez le début d’une invasion, utilisez des armes de destruction massive : alcool et coton-tige ! ! ! Et beaucoup de patience, cochenille après cochenille, sinon toutes vos plantes seront infestées…

Et c’est tout ! vous êtes au top pour maintenir une alocasie , afin qu’elle devienne belle et vous donne de nouvelles jolies feuilles !

Certains Actualités !

Avant de vous quitter, je vous donne des nouvelles de mes plantations, rempotage et autres expériences 😉

Ma céropégie est en pleine forme et continue de croître !

  • class= »blocs-gallery-item »>

Enfin, mes plantations décalées ont bien poussé, de façon décalée 😉 D’abord les jacinthes, puis les tulipes et maintenant les anémones blanches… Eh bien non ! les rouges sont invités, grrrrrr ! ! ! Si j’avais voulu du rouge, j’aurais acheté du rouge 🙄

À bientôt dans le jardin ou ailleurs 🍃