vendredi, février 3

Comment traiter la maladie de la courgette ?

139

La culture de la courgette est très simple à réaliser même lorsque vous êtes débutant. Cependant, certaines maladies opportunes ont vite fait de s’y attaquer. Comment les traiter efficacement ? Découvrez ici tout ce que vous devez savoir par rapport aux maladies de la courgette.

L’Oïdium

L’Oïdium est une maladie de la courgette qui se reconnaît très facilement. Lorsqu’elle est présente, un feutrage blanc est remarqué aussi bien sur les plantes que sur les tiges sans oublier les boutons floraux. Ces taches grandissent très vite et fait assécher de la même manière les feuilles. Celles-ci finissent par tomber et le rendement est très faible. En effet, vous constaterez que les courgettes arrivées à maturité sont plus petites qu’habituellement

A lire aussi : Raccorder son jardin à l’électricité : contrat électricité chez énergie E. Leclerc

Quelles préventions pour la maladie de l’Oïdium ?

Pour empêcher l’Oïdium d’atteindre vos courgettes, quelques gestes sont à mettre en pratique. Au prime abord, évitez de planter trop serré. Lorsque vous le faites, vous créez un environnement propice au développement des différents champignons. La plante se voit ainsi plus vite attaquée. Ensuite, vous devez prendre le soin d’arroser le pied de la plante plutôt que ses feuilles. Utilisez du purin d’ortie pour les apports d’eau. Cela va permettre de renforcer le système immunitaire de la plante et elle pourra plus facilement lutter contre les champignons.

Quels traitements pour l’Oïdium ?

Bien sûr, lorsque vous n’avez pas pu prévenir contre l’Oïdium, des traitements existent pour sauver vos plans. À cet effet, vous devez couper toutes les feuilles infectées en vous servant d’un sécateur au préalable désinfecté. Réalisez une solution à base d’eau et de lait et pulvérisez-la sur les feuilles. Appliquer cette solution le matin est idéal pour lui permettre de bien sécher. Une autre solution à base de bicarbonate de soude et d’eau est aussi pratique pour traiter les courgettes. Une cuillerée à café dans un litre d’eau suffit largement et doit être pulvérisée sur les plants une fois par semaine jusqu’à élimination de la maladie.

Lire également : Comment nettoyer une barrière en PVC ?

Le mildiou

Le mildiou est lui aussi une maladie qui attaque très rapidement les courgettes. Vous le reconnaîtrez aux petites puis grandes taches jaunes qu’il laisse au fur et à mesure de son évolution. Cela empêche la photosynthèse et les fruits peinent à se développer.

Quelles préventions pour le mildiou ?

Il est bien possible de prévenir cette maladie des courgettes. Pour cela, vous devez pulvériser les plantes de décoctions de prêle ou de tanaisie. Elles sont idéales pour parvenir contre toutes les maladies cryptogamiques chez la courgette. Prenez aussi la peine de planter moins serré afin d’éviter un environnement favorable aux champignons. De la paille au pied de chaque plant va aussi leur permettre d’être plus résistant et de donner un bon rendement.

Quels traitements contre le mildiou ?

Pour traiter vos courgettes atteintes du mildiou, la bouillie bordelaise est la meilleure solution. Elle est très efficace et consiste à appliquer 10 à 20 g de la solution par litre d’eau. Le traitement est à appliquer jusqu’à guérison des plantes.

Le botrytis

Lorsque vos courgettes sont atteintes du botrytis, de petites taches grises apparaissent sur les fleurs et les fruits commencent à pourrir. On constate très souvent sa présence lorsqu’il y a de l’humidité et de la chaleur.

Quelles préventions pour le botrytis ?

Comme pour les autres maladies de la courgette causées par les champignons, l’humidité doit être évitée. Faites alors attention à tenir le feuillage sec lorsque vous arrosez. Les plants ne doivent pas non plus être trop taillées pour éviter le risque de maladie. Le purin de prêle ou de tanaisie est aussi une prévention à ne pas négliger.

Quel traitement contre le botrytis ?

Le botrytis est une maladie de la courgette particulièrement résistante. De ce fait, les traitements pour l’éradiquer ne sont pas nombreuses. Néanmoins, lorsque vous constatez son apparition, débarrassez-vous des feuilles atteintes le plus vite possible. Du purin d’ortie peut également vous aider à lutter contre. Retenez quand même que le traitement sera plus ou moins long selon l’ampleur de la maladie.