jeudi, juin 20

Quelles sont les maladies et ravageurs du navet ?

103

Les navets, même s’ils ne font pas l’unanimité, font partie des légumes les plus consommés. Il est donc normal qu’ils soient aussi catégorisés comme faisant partie des stars du potager. Ils sont appréciés pour plusieurs raisons : leur douceur ainsi que leur goût. Ils s’apprêtent aux recettes de soupes et de veloutés de légumes mais également aux desserts. Simples à planter, ils nécessitent de l’eau, une terre un peu légère et surtout du soleil. À travers ce guide, découvrez quelles sont les maladies et les ravageurs de ce légume.  

Quelles sont les maladies et ravageurs du navet ?  L’altise du navet

Les altises du navet autrement appelées puces de terre ou puces de jardin, sont les causes les plus fréquentes de problèmes de santé du navet. Pour répondre à la question : quelles sont les maladies et ravageurs du navet ? L’altise est à mettre en première position. Ce coléoptère pullule dans les champs en période de temps sec et chaud. Ils rongent les feuilles du légume, créent des petits trous sur le feuillage, etc.

A voir aussi : Feuilles frisées oiseau de paradis : solutions efficaces et conseils

Vous pouvez utiliser quelques techniques pour prévenir et traiter les altises. Premièrement, remuez et grattez régulièrement le sol. Ensuite, arrosez fréquemment puisque ces bestioles détestent l’eau. N’hésitez pas non plus à utiliser un filet anti-insecte. 

Hernie du navet

Cette maladie est provoquée par le champignon Plasmodiophora brassicae. La hernie du navet se caractérise par la création de déformations au niveau des racines. Cela peut se traduire par des excroissances ou des galles. À moyen terme, ce champignon provoque l’affaiblissement global de la plante.

A lire également : Comment traiter la maladie de la courgette ?

Pour remédier et prévenir cette maladie, vous devez soigner les conditions de culture. Il s’agit, entre autres, d’une bonne exposition au soleil ainsi qu’un sol riche en matière organique. 

Mildiou du navet

Le mildiou est également une maladie qui touche fréquemment le navet. Elle est causée par le champignon appelé Hyaloperonospora parasitica. Cette maladie est reconnaissable par quelques symptômes dont l’apparition de taches brunes sur le feuillage, l’apparition d’un feutrage blanc gris sur le revers. Les parties touchées tombent et pourrissent. Il est donc indispensable d’éviter la propagation de cette pathologie. Pour cela, n’hésitez pas à bien entretenir vos légumes ; arrosez-les, mettez-les dans une zone ensoleillée. 

Mouche du navet

La mouche du navet est un petit insecte ravageur qui pond ses œufs au niveau du collet du légume. Une fois que les œufs éclosent, ils se nourrissent des racines et des feuilles, provoquant aussi le pourrissement de cette partie. Non seulement la plante meurt  elle devient aussi inconsommable.

Pour prévenir l’infestation de la mouche du navet, il est conseillé de poser un filet anti-insectes à mailles fines, dans l’objectif d’empêcher la ponte des œufs. Vous pourriez aussi investir dans la mise en place d’un terrain propice aux insectes prédateurs tels que les carabes ou les staphylins.

Beaucoup de jardiniers n’hésitent pas à planter en alternance les navets, le fenouil et les tomates pour s’assurer que le sol s’imprègne des odeurs de tous les légumes en même temps, constituant un répulsif pour la mouche du navet.

Voilà, vous connaissez désormais les techniques pour éviter que vos belles plantations de navets ne soient victimes de maladies. Dans tous les cas, n’hésitez pas non plus à investir dans des systèmes de prévention afin que vos légumes soient bien à l’abri de ces petits parasites.