Jardin

Quel engrais pour les cactus ?

Les cactus sont des plantes spéciales, tant par leur forme que par leurs besoins. Là où les plantes à fleurs de nos régions nécessiteront un arrosage abondant et un engrais nutritif, les cactus ont besoin du contraire. Ce soin particulier s’applique également au sol de cactus. Voyons donc ensemble quel type de terre de cactus utiliser pour que vos plantes succulentes s’épanouissent.

De quel sol avez-vous besoin pour les cactus ?

La plupart des plantes à fleurs que nous avons l’habitude d’entretenir nécessitent un sol riche en nutriments et une fréquence d’arrosage élevée. En fait, ils demandent à trouver un terrain similaire à leur sol d’origine. Le sol des cactus suit la même règle : il devrait être similaire à celui dans lequel ils poussent depuis des milliers d’années. En effet, les cactus sont, pour la grande majorité, originaires du continent américain. Ils ne sont exportés vers l’Europe que depuis quelques siècles. Ils n’ont donc pas eu le temps de s’adapter aux nouvelles conditions climatiques.

A découvrir également : Comment obtenir le marc de café ?

Alors le sol des cactus doit être aussi proche que possible des sols secs et pauvres du désert américain. Pour cela, vous devez respecter trois règles essentielles. Le terrain doit être :

  • Poreux, aéré
  • Riche en éléments minéraux
  • Pauvre en éléments organiques

Pour respecter ses 3 règles, nous pouvons utiliser du substrat de cactus que nous compléterons avec des éléments drainants mais nous y reviendrons.

Lire également : Quel sable pour enduit piscine ?

Le meilleur sol pour cactus

Sachez qu’il n’existe pas de sol idéal pour les cactus . En effet, chaque variété de cactus est différente et n’a pas les mêmes besoins. Cela est vrai en termes d’arrosage, de température et, bien sûr, de sol. Par exemple, les cactus de la famille Mamillarias résistent très mal au froid hivernal, tandis que les opuntias, comme le célèbre figue de barbarie, résistent très bien aux gelées. Il est tout à fait possible de les retrouver dans le sol en France (à condition de respecter certaines règles).

Pour comprendre le substrat, le sol que pousse le cactus, de nombreuses espèces seront satisfaites du mélange des 3 tiers (que nous détaillerons). Pour d’autres comme les copiapoas ou les ériocyses, il faudra un sol presque exclusivement composé d’éléments minéraux tels que le calcaire et le gravier.

Face à ces disparités propres à chaque espèce, nous vous invitons à vous renseigner sur les besoins de vos plantes. En général, les recommandations sont presque les mêmes, mais il est préférable d’éviter toute mauvaise surprise si vous rencontrez une espèce particulière dans la jardinerie.

Quelle Terre utiliser pour rempoter un cactus ?

Le sol des cactus en pot dépend, comme nous l’avons dit, de l’espèce mais aussi du contenant. Un pot en terre cuite et un pot en plastique ne retiennent pas l’humidité de la même manière. Un pot de cactus en terre cuite est plus poreux qu’un récipient en plastique. Il permettra donc à l’humidité de s’échapper plus facilement. Ainsi, un pot en plastique nécessitera un rempotage de cactus plus drainant sol.

Le terrain devra évidemment suivre les indications précédentes. Vous pouvez facilement trouver du terreau pour cactus dans la jardinerie . C’est ce terreau qui doit être utilisé lors du rempotage des plantes succulentes. Vous devrez d’abord tapisser le fond du pot de boules d’argile et de pouzzolane (roche volcanique) pour permettre à l’eau de bien s’écouler. Ensuite, il sera nécessaire de placer le cactus au centre du pot et de répartir le substrat de manière uniforme autour de lui. Il faut prendre soin de ne pas trop tasser le sol car cela réduirait sa porosité entraînant des problèmes d’eau stagnante et de moisissures.

Enfin, une dernière étape consiste à faire remonter la surface de la terre. Cela peut être fait avec du sable à gros grains ou un paillage minéral avec des cailloux. Cela améliorera encore une fois le drainage à la surface du pot et évitera les problèmes de pourriture du collet. La couronne est la partie la plus sensible du cactus ; c’est la zone de transition entre les racines et le corps du cactus plante.

Comment fabriquez-vous de la terre pour les cactus ?

Bien que vous puissiez trouver de la terre de cactus spéciale dans la jardinerie, il est souvent plus avantageux (et plus recommandé) de faire votre propre mélange de terre de cactus . Les différents terreaux pour plantes succulentes restent trop riches en matière organique. Cela a souvent pour effet de retenir l’eau et c’est précisément ce que nous essayons d’éviter.

Ce type de terreau est intéressant s’il est mélangé à des éléments minéraux drainants tels que du sable grossier, du gravier, de la pouzzolane, de la vermiculite ou de la perlite. Ces éléments doivent constituer de 30 à 50 % du mélange selon les espèces.

L’un des mélanges les plus courants est le mélange des 3 tiers . Cela consiste à mélanger les éléments suivants en proportions égales :

  • Terreau de jardin (choisissez un sol de surface qui n’est pas argileux)
  • Terreau d’empotage pour cactus et plantes succulentes
  • Sable à gros grains (comme la rivière sable)

Ce mélange est le plus célèbre et le plus polyvalent, mais il y en a beaucoup d’autres que vous pouvez fabriquer à la maison. Par exemple, les cactus ont besoin d’un sol légèrement acide pour bien absorber les nutriments. La valeur du pH (mesure de l’acidité sur une échelle de 0 à 14) du sol pour un cactus doit être comprise entre 5,5 et 6,5. Pour acidifier légèrement un sol trop alcalin, vous pouvez ajouter des éléments organiques tels que de la tourbe ou même de la terre de bruyère pour les cactus .

Il existe des mélanges de cactus plus riches et plus complexes que le mélange des 3 tiers. Dans tous les cas, le but de ces mélanges est de créer un sol bien aéré qui favorisera le drainage de l’eau et empêchera la pourriture des racines. Ainsi, un autre type de sol pour cactus fait maison consiste à mélanger :

  • 40 % terre de jardin
  • 30 % sable de rivière
  • 10 % pouzzolane
  • 15 % terre de cactus
  • 5 %

Encore une fois, ce mélange de terre de cactus n’est qu’une base qu’il faudra adapter pour chaque espèce.

Quel cactus de Noël Earth for One ?

Le cactus de Noël, également appelé Schlumbergera, fait exception parmi les plantes succulentes. On pourrait penser qu’il n’a qu’un cactus dans son nom ! De plus, celle-ci vient du fait que cette plante fleurit en hiver, là où mes autres cactus sont normalement en repos végétatif. Si l’humidité est l’ennemi numéro 1 de la plupart des cactus, ce n’est pas le cas pour le cactus de Noël qui apprécie les arrosages fréquents et les atmosphères humides.

Face à ces différences, on peut se demander si le sol de cactus de Noël ne devrait pas être différent également. En réalité, le substrat des Schlumbergera n’est pas si différent des terres de cactus décrites précédemment. La terre la plus appréciée des cactus de Noël est un sol de bruyère enrichi de sable à gros grains. Le pH doit être légèrement acide (6,5). Si le cactus de Noël est planté dans un pot, il doit être muni d’un trou de drainage et de son fond doit être recouvert d’une couche de boules d’argile pour éviter la pourriture des racines.